IG_Porcelaine_Limoges_matiere5

De la terre à la pierre

De la terre à la pierre

Lorsque Jean-Baptiste Darnet découvre en 1768, un gisement de kaolin à Saint-Yrieix-la-Perche, le Limousin est alors l'une des régions les plus pauvres de France qui est composée essentiellement de paysans. L'extraction du kaolin appelé « or blanc » permet alors à des centaines de Haut-Viennois d'accéder à des métiers plus gratifiants et mieux rémunérés.
 

Les hommes détachent les blocs de kaolin à l'aide de pelles et de pioches, alors que les femmes les portent vers l'extérieur des carrières grâce à des caissettes en bois disposées sur leur tête, afin de débarrasser le kaolin de ses impuretés.
 

C'est donc en Haute-Vienne, par la découverte du kaolin, que la Porcelaine de Limoges a vu le jour, et c'est grâce aux femmes et aux hommes qu'elle a prospéré et perduré en forgeant l'âme d'un territoire.

Billet Home